Le développement de notre personnalité, les schémas ou croyances

Comme je l’ai déjà expliqué dans les pages précédentes (chapitre sur la posturologie), nous nous construisons en fonction de l’environnement, puis lorsque notre cerveau le permet, en fonction de l’évaluation que nous faisons de l’environnement et nous construisons l’environnement à l’image de ce que nous sommes. Cette réciprocité nous permet de réévaluer de façon dynamique l’espace que nous construisons et la relation à l’autre.
Mais le fœtus, le nourrisson, l’enfant n’ont pas le même cerveau que l’adulte. Toutes les structures cérébrales ne sont pas suffisamment formées et demeurent (pour les fonctions cognitives -le raisonnement-) fonctionnellement différentes chez l’enfant. Or ce fœtus, nourrisson ou enfant, subissent eux-aussi les mêmes histoires que l’adulte. Dans ces âges, les structures cérébrales traitant l’information ne sont donc pas les mêmes que chez l’adulte. Nous verrons que c’est tout l’enjeu de cette thérapie. Rendre à des niveaux de compréhension possibles ce que l’Enfant (fœtus, nourrisson et enfant) à pu vivre alors que son cerveau traitait les informations de façon différente.

Pour la navigation, vous trouverez trois onglets :